de tout et de rien

Parlez, Blogueurs, Parlez de Tout et de Rien…………….

TOYOTA « l’épreuve de force »

Classé dans : Actualités,Liens — 17 avril, 2009 @ 10:29

Ninja prêt à intervenir à TOYOTA  - usine d'OnnaingL’usine de Toyota à Onnaing est en ébullition.  Jusque là, les gentils ouvriers, bien dociles, prenant leur poste après trente minutes de gymnastique, pour la mise en forme, heureux de leur sort de bête de somme, payés avec un lance-pierres, rentrant dans les ateliers de fabrication en rangs bien serrés en chantant des chansons à la gloire du patron, et bien ces ouvriers se rebellent.

Il a fallu attendre longtemps et des mesures exceptionnelles comme par exemple : venir travailler gratuitement le vendredi, pour enfin réveiller les consciences.

Mais mieux vaut tard que jamais.  Malgré les manoeuvres d’intimidation des petits chefs, orchestrées par les grands chefs, le mouvement semble se durcir. L’idéal serait un blocage complet de l’usine et ceci pendant une bonne période mais attention aux représailles. Les japonais ne tolèrent aucune rebellion. Souhaitons qu’ils ne demandent à quelques « ninjas » de venir remettre de l’ordre dans tout ça, et pour conclure, qu’ils ne programment la fermeture du site d’Onnaing d’ici quelques mois ?

Ingrid BETANCOURT « une image qui se fissure »

Classé dans : Liens — 16 avril, 2009 @ 8:29

Quelle joie à la libération d’Ingid Bétancourt, cette otage aux mains de FARC, martyrisée au fond de la jungle colombienne, atteinte par des maladies terribles (ictère géant), a qui, il ne restait que quelques jours à vivre !

L’opinion internationale s’émeut pour cette tragédie. En France, les plus hautes instances font des pieds et des mains, pour obtenir sa libération. Dans nos campagnes fleurissent des portraits géants d’Ingrid, Des manifestations monstres sont organisées. Les politiques de tous bords se mobilisent. Et, enfin, miracle, la voici libérée ! Double miracle, elle qui allait trépasser, la voilà guérie, entreprenant dans la foulée une tournée mondiale « Ingrid Superstar ». Elle est reçue  par les grands, le Pape même !

Désormais, les centaines d’autres otages, petites gens sans importance,  et bien, on n’en a rien à péter !

Mais, des langues commencent à se délier, d’autres personnes cotoyant Ingrid , pendant leur période de captivité, nous font découvrir un personnage pas si parfait que cela. Dernièrement, Clara ROJAS, amie intime,  nous la montre sous un jour nouveau.

Personne imbue d’elle-même,  les remerciements pour sa libération n’ont été destinés qu’aux « grands ». Ceux qui ont oeuvrés sur le terrain, prenant des risques, elle n’en a cure !  Je me demande même, si elle ne s’est pas jetée dans la gueule du loup des FARC, par orgueil, croyant faire un coup d’éclat. Malheureusement le loup l’a croqué!

Conclusion : enlevez le vernis et vous verrez ce qui se trouve derrière.

Mort de Maurice DRUON

Classé dans : Liens — 15 avril, 2009 @ 12:19

Un grand homme de lettres vient de nous quitter.

L’ensemble des amoureux de la langue française se sent orphelin aujourd’hui. Maurice DRUON, écrivain, gaulliste de la première heure, amoureux de notre beau pays et de tout ce qui en fait sa valeur, a toujours été un ardent défenseur de notre unique et si riche langue.

L’Académie française perd  certainement son plus digne représentant. Sans Maurice DRUON, elle ne sera jamais plus pareil.

 

Conflits sociaux dans les grandes entreprises

Classé dans : Liens — 15 avril, 2009 @ 8:46

ouvriers et employés d'un grand groupe automobile pendant la pose.Crise oblige, nombreux sont les conflits sociaux dans les grandes entreprises.

Chaque jour, des licenciements par-ci, des jours de chômage par-là, plus rien ne va, la machine à fric est déréglée. Dans les grands groupes industriels, les actionnaires sont aux abois – comment vais-je faire pour acheter la dernière Bugatti ? – moralité, il faut faire des économies sur le dos des autres : LICENCIONS !!!!!!!!!!  -de salaire + -de charges salariales = +de fric dans nos poches. Ne faisons pas dans la dentelle, de toute façon, les ouvriers, employés et autres, on n’en a rien à faire !

Pendant les périodes d’opulence, un semblant de respect dans les usines existait. Enfin, ceux qui voyaient plus loin que le bout de leur nez se rendaient bien compte que tout cela n’était qu’hypocrisie, mais aujourd’hui, la vrai nature des exploiteurs se révèle au grand jour. Les syndicalistes, dans les réunions, commencent à s’apercevoir du manque de respect envers le personnel.

Il est une expression qui apparemment ne choque personne, usitée à tour de bras par les médias : on va DEGRAISSER !

Dégraisser : v.t. Retirer la graisse – Oter les taches – Débarasser d’un excédent (déf. Petit Larousse)

Dans les usines, il y a beaucoup, voire trop de gras actuellement. Comment voulez-vous respecter votre personnel si vous le comparez à du gras, du lard……………..du cochon en somme toute.

Partant sur cette base, tout est fichu d’avance. Qu’on se le dise !

En vignette, ouvriers d’un grand groupe automobile pendant la pose.

 

Service des appels des urgences saturé !

Classé dans : Liens — 14 avril, 2009 @ 12:26